Super Tounsi S01 Ep04 : Sauf ma mère !

Hier en prenant mon café du matin j’ai fait une constatation : je suis un loser oui oui c’est peut être drôle, dur envers moi même mais c’est la vérité…

Ma mère me l’a caché par amour ou plutôt parce qu’elle était honteuse de m’avouer qu’elle a enfanté une calamité et mon père, quant à lui me l’a souvent dit mais, on n’écoute pas son père quand on est jeune. Sauf que maintenant, un premier cheveu blanc est apparu dans ma crinière, je veux me marier et je ne suis plus convaincu que le bien finit toujours par vaincre.

Je ne sais pas ce qui a provoqué cette lucidité soudaine… Peut être le fait que je n’ai pas payé l’accès internet de ce mois donc je n’ai pas pu me connecter… Je commence à me demander si les proverbes qui rendent hommage à la solitude ne sont pas vrais. Peu importe, le fait est là : je suis un raté.

D’abord, je suis repoussant. La preuve est qu’on me recale parfois à l’entrée des endroits chics sous prétexte que je n’ai pas de fille avec moi. Tu parles. Ce n’est pas la volonté qui manque, mais, je n’y peux rien. Malika ne peut pas sortir la nuit. Ses parents sont trop stricts et c’est tant mieux. Je ne l’aurais sûrement pas demandée en mariage si elle était du genre à sortir en boîte.

Je n’arrive pas à aider mon pays. C’est simple je ne comprends pas ce qui se passe. Remarque, je ne crois pas que les autres y comprennent grand chose non plus. Mais, eux au moins ils connaissent des mots compliqués qui me dépassent. Ils doivent sûrement en mettre plein la vue aux gens de leur quartier. Pas comme moi … Je n’ai même pas réussi à impressionner mon père. Il est tellement sage. Il dit que tout ce qui nous arrive est dû au fait que nous nous soyons éloignés de dieu. La merde dans laquelle je suis est due aux soirées alcoolisées qu’on organisait parfois en cachette dans la cave de Mounir l’épicier.
Je n’arrive pas à quitter le pays malgré mes tentatives incessantes de le faire. Je ne veux pas risquer ma vie. En plus, si jamais, une patrouille nous repère on va en prison… Logique. Comment faire en sorte que les jeunes ne migrent plus d’une manière illégale ? En les mettant en prison bien sûr.

Je suis un raté mon dieu. Le pays m’a pourtant donné tous les atouts pour réussir :l’éducation gratuite (sauf pour les cours particuliers), des routes goudronnées, des moyens de transport très sophistiqués (exemple : train qui marche sans conducteur) et surtout l’accès à la santé: bon ce n’est pas de sa faute si un citoyen peut avoir besoin d’anesthésiant ou s’il a le cœur malade… Il n’avait qu’à manger sain : 5 fruits et légumes par jour. C’est pourtant écrit en bas de l’écran dans chaque publicité … 5 fruits et légumes, c’est pour rien ! Si mes parents étaient de bons travailleurs, ils auraient donc pu me fournir ces aliments et j’aurai échappé à la fatigue chronique qui me pourrit l’existence. J’aurais été donc plus beau et j’aurais pu entrer dans les bars huppés même sans fille à mes bras. Mes parents sont donc, comme moi, des ratés. C’est héréditaire à ce qu’il paraît.

Oui, c’est ça. Il n’y a pas d’autres explications.
Je suis un loser, mon père est un loser, ma mère est une loseuse … Ah non ! Non! Pas ma mère ! Non! Je refuse ! Pas elle! Tiens peut être que Malika l’est. Mais, pas lahnina !
Tous des loseurs sauf ma mère…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here