Chokri à toi dans l’au delà…De Soukaier Soudani

A Chokri Belaid…
Toi dans l’au delà, je m’adresse à toi via ce mur fictif que Mark a dressé…
Je m’adresse à toi pour te dire que les choses ont bien changé ici…
T’étais la « voix de la raison politique » : Un visionnaire et un réaliste…
Sans crainte aucune, tu disais tes mots, tu exposais tes convictions …
« L’enfer c’est les autres » disait Sartre, cette conclusion ne s’appliquait pas à toi, tu t’en foutais si les autres allaient ou pas accepter tes idées où même les digérer…
On t’a qualifié de mécréant ou même de cynique…
« Apolitique » que je suis j’ai suivi tes interventions patiemment…
Dire que j’étais d’accord avec tous ce qui sortaient de ta bouche, je serai menteur…
Je n’ai pas figuré les jours des révoltes, mais le 6 février inconsciemment j’étais dans la « foule » criant ton nom : « Emportés par la foule qui nous traîne, nous entraîne, écrasés l’un contre l’autre, nous ne formons qu’un seul corps, et le flot sans effort, nous pousse, enchaînés l’un et l’autre » Chantait Piaf…
Par où commencer ? Telle est la question !
Des obscurantistes hibernent au mont Chaambi…
Le peuple que tu défendais farouchement a voté sa peur…
Et les conséquences on les vit… on les respire… on les a même dans nos assiettes…
On a voté la « sécurité » mais pas l’ « avenir »…
Faire d’amalgame est devenu le « sport national »…
On s’accroche à des faux principes…
On gueule pour gueuler… On gueule pour dire qu’on est là… pour dire qu’on existe…
L’état islamique a pris de l’ampleur… Des femmes violées, des hommes massacrés par les moyens les plus barbares …
Brûler vif un être humain… Je me demandais si c’était de la «crémation »… Si c’était des funérailles hindoues ou bien une exécution par des prétendants musulmans…
Des dessinateurs tués pour des coups de crayon… Et je vais bien me taire…
Boko Haram et la liste est longue…
Ah si t’étais là…
Une chose est sure, la scène politique aurait pris une autre tournure, pas celle là où deux mégapoles de droite détiennent le pouvoir…
Toi dans l’au delà un petit clin d’œil pour ta bravoure et ton courage …
Et pour finir : « Les idées ne meurent pas, sire, elles sommeillent quelquefois, mais elles se réveillent plus fortes qu’avant de s’endormir. » Alexandre Dumas
Repose en paix Chokri…
Demain ils vont commémorer ton assassinat, dont l’énigme est celui de JFK.
#ChokriBelaid #Chokri #6février

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here